Fonctionnement des systèmes de ventilation, comment bien choisir sa VMC. - Ceselec - Matériel électrique

Comment bien choisir son système de ventilation ?

ventilation double flux pour un air sain

Ventiler une maison consiste à apporter de l'air neuf à l'intérieur afin de permettre un renouvellement de l'air. On extrait l'air vicié pour le remplacer par de l'air extérieur.

Le terme VMC signifie Ventilations Mécaniques Contrôlées (VMC) et consiste à contrôler insufflations et extractions d'air. La ventilation permet de réduire ainsi l'humidité présente dans les pièces d'eau, de réduire les odeurs pouvant être liées à la cuisson de certains aliments, réduisent les vapeurs, les poussières, le taux de CO, les acariens, les graisses, ...

Pour vous donner un exemple, une famille de 4 personnes qui prendrait sa douche le matin, génèrerait au total plus d'un litre de vapeur d'eau ! Ne parlons pas des buanderies dans lesquelles vous faites sécher le linge, ... Il est nécessaire d'extraire cette humidité pour éviter le développement de bactéries et plus simplement pour améliorer votre confort quotidien.


Comment faire en pratique ?

De façon très simple, l'air doit pouvoir circuler entre les pièces, soit par des grilles d'aérations installées dans les murs soit en découpant le bas des portes pour permettre au circuit d'air de passer.

Sur le principe, on fait entrer de l'air neuf dans les pièces principales comme le salon, le bureau, la chambre et on extrait l'air vicié des pièces plus techniques comme la salle de bain, la buanderie, les Wc, ...

Les différents éléments d'un système de ventilation :

La plupart des systèmes de ventilation sont équipés du même type de matériel ;

  • Un caisson motorisé, installé généralement dans le grenier, les combles, la cave ou le garage qui permet d'alimenter les réseaux de ventilation
  • Des bouches d'extraction installées dans les pièces techniques, comme la cuisine, la salle de bain, les wc, ...
  • Un réseau de gaines de ventilation reliant les bouches au caisson et faisant circuler l'air
  • Un chapeau extérieur placé généralement sur la toiture pour rejeter l'air vicié
  • Des entrées d'air installées sur les fenêtres des pièces de vie permettant d'apporter de l'air sain dans le logement. Elles peuvent aussi s'effectuer avec des grilles d'insufflation pour entrée d'air.

Principe de fonctionnement vmc

Découvrons maintenant les différents modes de ventilation :

Système de ventilation Simple flux auto réglable :

Système de ventilation simple flux

Sur ce mode de vmc, la régulation du débit s'effectue au niveau des buses. On utilise des bouches standard dites "bouche-trou" ainsi que des entrées d'air standard. Voir un modèle de VMC auto-réglable. Ses plages de fonctionnement sont d'un débit mini de 135m3/h à un débit maxi de 210 m3/h.

Les éléments de la vmc simple flux auto-réglable :

  • Le caisson de VMC simple flux : Il est équipé d'une bouche de rejet de diamètre 125 mm, d'une trappe de connexion électrique, de 4 buses sanitaires de diamètre 80 mm et d'une buse cuisine de diamètre 125 mm. Il s'installe de préférence dans les combles avec un point central pour réduire les longueurs de gaines. Il peut être installé de façon verticale ou horizontale.
  • Le mode deuxième vitesse qui permet de booster l'aspiration de l'air dans la cuisine
  • Le branchement électrique du caisson doit se faire par un interrupteur différentiel dédié au niveau du tableau électrique. Ce type de branchement peut même intégrer une horloge afin d'éviter une coupure de la vmc par les locataires d'un logement.
  • Les bouches de ventilation qui se choisissent selon leur caractère, leur début, leur positionnement.
  • Les entrées d'air positionnées sur les fenêtres et portes, sur volet roulant ou sur le mur. Elles doivent être équipées d'un capot d'entrée d'air intérieur, d'une grille anti-insectes, d'un capuchon de façade extérieur, et accessoirement d'une rallonge acoustique. Elles ne doivent jamais être bouchées et doivent être nettoyées régulièrement.
  • Le réseau de gaines : il peut être réalisé avec des gaines en pvc souple ou rigide. Choisissez une gaine en PVC isolé pour le conduit ralliant l'extérieur.

Système de ventilation hygroréglable :

Système de ventilation hygroréglable

La ventilation hygro-réglable est un système intelligent qui régule de lui-même le débit de lair en fonction de la présence des occupants dans le logement et du taux d'humidité généré.

Le système de ventilation hygroréglable de type A

Sur ce type de vmc, la régulation du débit s'effectue au niveau des bouches. On utilise des bouches hygro-réglables ainsi que des entrées d'air standard. Voir un modèle de VMC hygro-réglable de type A. Ses plages de fonctionnement sont d'un débit mini de 25m3/h à un débit maxi de 245 m3/h.

Le système de ventilation hygroréglable de type B

Sur ce mode de vmc, la régulation du débit s'effectue au niveau des buses. On utilise des bouches hygro-réglables ainsi que des entrées d'air Hygro. Voir un modèle de VMC hygro-réglable de type B. Ses plages de fonctionnement sont d'un débit mini de 25m3/h à un débit maxi de 245 m3/h.

Plus on choisit un modèle hygro-réglé, plus on réalise d'économies d'énergie.

Les éléments de la vmc simple flux hygroréglable :

Elles sont identiques au mode de ventilation auto-réglable.

  • Le caisson de VMC simple flux
  • Le mode deuxième vitesse 
  • Le branchement électrique du caisson
  • Les bouches de ventilation
  • Les entrées d'air
  • Le réseau de gaines

Système de ventilation Double flux :

Système de ventilation double flux IDEO

Les avantages de la VMC double flux :

1/ Les économies d'énergies

Une VMC double flux permet de réaliser une économie d'énergie de plus de 70% ! En effet, en hiver elle permet de réchauffer l'air entrant en utilisant les calories de l'air ambiant via l'échangeur. En été, on rafraîchit l'air entrant avec l'air intérieur via l'échangeur.
Vous l'avez compris, l'échangeur a un rôle indispensable pour la diffusion de l'air dans le logement. Voir nos caissons répartiteurs.

Le by-pass automatique est une fonction particulièrement utile également. La nuit, c’est l’air extérieur qui est le plus frais. Grâce au by-pass automatique, l’échangeur est court-circuité.
Avec une VMC double flux, vous ne perdez pas la chaleur ou la fraîcheur de l'air que vous aviez dans votre logement en faisant fonctionner la ventilation. Vous réalisez ainsi des économies d'énergie.

2/ Un confort acoustique

En plaçant les bouches d'insufflation en façade murale ou sous la toiture, les bruits extérieurs sont supprimé. Aérer son logement n'a jamais été aussi simple et silencieux !Plus besoind e placer d'aérations au niveau des fenêtres, ce qui améliore le confort.

3/ Effets bénéfiques sur la santé

L'air entrant est filtré avant de passer par l'échangeur. Ainsi, la VMC Double Flux assure une maîtrise de la qualité de l'air intérieur.
En réduisant le taux d'humidité du logement, on réduit également les risques d'asthme ou de problèmes respiratoires.

4/ Répond aux exigences de la RT2012

En améliorant la performance énergétique du bâtiment, la ventilation double flux devient indispensable pour la construction de nouveaux bâtiments.

5/ Compatibilité avec les puits canadien

Ce mode de ventilation peut être branché en direct avec un puits canadien.

Les éléments de la vmc double flux :

Elles sont identiques au mode de ventilation standard

  • Le caisson de VMC de type échangeur
  • Le mode deuxième vitesse 
  • Le branchement électrique du caisson
  • Les bouches de ventilation
  • Les entrées d'air
  • Le réseau de gaines isolées